Supprimer la pollution plastique en mer et sur les plages à Chypre

  •  Une initiative à l'échelle du secteur soutient Chypre dans ses efforts de réduction de la pollution plastique.
  • Une politique de sensibilisation et un large éventail d'activités permettront de s'attaquer aux objets en plastique à usage unique.
  • Les entreprises touristiques comme les hôtels, les restaurants et les bars sont au cœur de l'initiative.


Berlin, le 29 mai 2018 – La TUI Care Foundation et la Travel Foundation ont annoncé aujourd'hui le lancement d'une initiative visant à s'attaquer aux objets en plastique à usage unique dans les régions côtières de Chypre. Le partenariat travaillera en étroite collaboration avec la Cyprus Sustainable Tourism Initiative (CSTI) en vue d'éradiquer la menace des objets en plastique jetables pour Chypre en tant que destination et pour l'environnement marin dans lequel elle est située.

En Méditerranée, le plastique représente la majorité des déchets qui jonchent la plage, soit plus de 85 % des déchets flottants et 45 % à 95 % des déchets trouvés au fond de la mer. Les emballages comme les sacs en plastique et les récipients pour aliments, ainsi que les objets en plastique jetables comme les pailles, les bouteilles et les cotons-tiges constituent les détritus les plus répandus trouvés en Méditerranée.  Mais pour lutter contre la pollution plastique en mer, il faut d'abord prendre des mesures sur terre. Le secteur du tourisme et ses acteurs offrent une grande plateforme pour sensibiliser au défi plastique en réduisant leur propre usage du plastique. 

L'initiative vise à réduire les objets en plastique à usage unique de 70 % d'ici 2022 dans les régions côtières de Chypre. Les organisations touristiques ont renforcé leur engagement par rapport à la problématique de la pollution plastique, en reconnaissant leur rôle dans la distribution d'objets en plastique jetables. Cette campagne soutiendra les hôtels, bars et restaurants locaux en leur offrant une formation et des conseils pour trouver des alternatives à l'achat d'objets en plastique tels que des pailles, des gobelets, des couverts, des bouteilles, des sacs et des récipients pour aliments à emporter. Le projet va également sensibiliser les touristes, les résidents et les jeunes à la problématique du plastique à usage unique au moyen d'activités comme des nettoyages de plage, des concours, ainsi que des initiatives et des événements dans les écoles. Il comprendra un engagement sur les réseaux sociaux et une communauté en ligne à des fins d'information et de sensibilisation. 

"Ce projet adopte une approche collaborative, en rassemblant les entreprises, les décideurs, les ONG et la société dans le but de réduire la quantité de plastique à usage unique. L'industrie du tourisme se voit ainsi offrir l'opportunité de montrer l'exemple dans la réduction, la réutilisation et le recyclage, et d'inciter les autres à diminuer leur empreinte écologique en participant à la préservation de ce splendide littoral", déclare Frank Oostdam, membre du conseil d'administration de la TUI Care Foundation.

"Nous avons déjà reçu beaucoup de soutien de la part des hôtels, bars et restaurants ainsi que d'autres entreprises locales qui souhaitent prendre une longueur d'avance, agir pour le bien de Chypre et répondre aux attentes grandissantes des clients (locaux et internationaux) qui remettent aujourd'hui en question l'usage des objets en plastique jetables. Cette initiative consiste à offrir une formation et des conseils aux entreprises ainsi que des recommandations pour les résidents et les visiteurs concernant la façon dont ils peuvent contribuer au défi, et à organiser des événements comme les nettoyages de plage et les actions de sensibilisation", explique Philippos Drousiotis, président de la CSTI.

Actuellement, l'initiative est en train de rassembler l'engagement et le soutien des acteurs en vue de mettre sur pied une campagne qui sera lancée en novembre 2019. La mission est claire, et son nom parle de lui-même: supprimer la pollution plastique en mer et sur les plages!