FOLLOW

TUBA!

Turtle1

Les femmes en action à Málaga

La place des femmes est dans la cuisine et les hommes s’occupent de ramener l’argent à la maison. Voilà du moins ce que veut nous faire croire un vieux principe macho. Un nouveau projet de la TUI Care Foundation est en train d’inverser le cours des choses. Il vise à autonomiser les femmes défavorisées en utilisant la cuisine pour faire découvrir le riche héritage culturel de la ville d’une manière innovante. Cette initiative permet par la même occasion d’offrir de nouvelles perspectives à ces femmes de Málaga.

Projet

De plus en plus de touristes visitent Málaga chaque année - ils étaient deux millions rien qu’en octobre 2017 - et ils se montrent très intéressés par la gastronomie locale et par la dégustation des spécialités. Comme chaque région de l’Espagne, l’Andalousie se caractérise par sa propre cuisine grâce à laquelle les visiteurs peuvent découvrir son histoire et son héritage: cela va du gazpachuelo, une soupe qui constituait autrefois un repas bon marché pour les pêcheurs les plus démunis et qui est aujourd’hui devenue un mets délicat, aux desserts d’inspiration arabe, qui reflètent les sept siècles de domination musulmane.

Toutefois, les retombées économiques du tourisme et de la croissance n’ont jusqu’à présent que très peu filtré vers les habitants les plus pauvres de la ville, notamment ceux des quartiers de Trinidad et d’El Perchel. Dans ces zones populaires traditionnelles (El Perchel doit son nom aux crochets que les pêcheurs utilisaient pour faire sécher leur poisson), le niveau de l’éducation et de l’emploi est très bas. Pas moins de 60 % des ménages figurent dans la catégorie des faibles revenus. En 2011, la moitié d’entre eux n’avaient pas pu bénéficier d’une bonne scolarité. En outre, ces quartiers subissent une ségrégation sociale par rapport au reste de la ville. Par ailleurs, la culture macho continue de prévaloir dans de nombreuses familles et, en 2014, le taux de fertilité y était deux fois plus élevé que la moyenne nationale et s’élevait à quatre enfants par famille.

Néanmoins, les femmes de ces deux quartiers ont exprimé la volonté d’améliorer leurs moyens de subsistance et ceux de leur communauté en étant impliquées dans le tourisme. Comme la pêche représente une part importante de l’histoire de nombreuses familles locales et que le poisson et les fruits de mer constituent la base de diverses recettes traditionnelles, la cuisine semblait être un point de départ évident. Voilà comment est née l’initiative "Flavours of Málaga".

Grâce à ce projet, pas moins de 70 femmes vont développer et gérer des activités liées à la gastronomie et dédiées aux touristes, incluant des ateliers de cuisine, des tours sur les marchés et des visites guidées. Elles vont aussi collaborer avec des boutiques pour vendre des produits locaux comme du vin, des olives et le fameux jambon fumé d’Andalousie. La plupart des événements vont avoir lieu dans les corralónes, les blocs d’appartements traditionnels regroupés autour d’une cour centrale, où vivent les femmes et leur famille.

Les organisations scolaires, les boutiques, les fournisseurs de denrées alimentaires, les entreprises touristiques et les autorités locales vont tous s’associer au projet et vont également soutenir les femmes en leur permettant de développer des compétences entrepreneuriales et de leadership. Des étudiants dans le tourisme de la Saxion University of Applied Sciences sont aussi impliqués afin d’acquérir de l’expérience en gestion de projet et dans le développement durable. Malgré le grand soutien apporté par de nombreuses parties, les femmes de Trinidad et d’El Perchel restent le cœur de l’initiative, les véritables héroïnes du projet.

 

Partenaires du projet

La TUI Care Foundation s’est associée avec la Dutch Saxion University of Applied Sciences, les départements des affaires sociales et du tourisme de la municipalité de Málaga et le Club Gastronómico Kilómetro Cero, une organisation qui promeut la cuisine locale et traditionnelle de Málaga. Ce club porte un intérêt tout particulier à l’intégration des groupes et des personnes en marge de la société et à l’égalité des genres dans la cuisine. Son nom signifie: "Là où la route commence".

Project Partner