FOLLOW

TUBA!

Turtle1

un projet de revalorisation du plastique lancé par Chako Zanzibar et la TUI Care Foundation soutient 800 femmes et jeunes de la région en ces temps de crise

Chako Zanzibar 1
  • Dans le cadre de ce nouveau projet, des formations et des possibilités de revenus seront offertes à quelque 50 femmes et jeunes dans une toute nouvelle station de revalorisation du plastique
  • Les jeunes et les artisans locaux participants créeront des produits à partir de plastique recyclé, soutenant par la même occasion les communautés de l’île
  • 750 étudiants locaux suivront un programme éducatif environnemental
  • 550 000 kilos de plastique seront récoltés chaque année, soit près de 20 % des déchets plastiques de l’île de Zanzibar

 

Zanzibar, le 16 novembre 2020. La TUI Care Foundation et Chako s’associent en faveur d’une île de Zanzibar plus propre, tout en aidant à protéger cet archipel fabuleux de l’océan Indien et en encourageant les opportunités sociales et économiques pour ses communautés. Au cours des trois prochaines années, un centre de collecte et de recyclage du plastique zéro déchet ouvrira ses portes. Pas moins de 50 jeunes défavorisés et sans emploi se verront offrir une formation et des possibilités de revenus, tandis que des artisans locaux pourront préserver le beau patrimoine et vivre de façon plus stable et durable.

Surnommée l’île aux épices, la ravissante Zanzibar, située au large de la côte est de l’Afrique, est un véritable bouillon de culture et d’histoire qui jouit de panoramas idylliques tapissés de plages de sable blanc et de palmiers ondulant doucement au gré de la brise marine. En bref, Zanzibar est une destination fabuleuse qui ne demande qu'à être explorée. Avant d’être frappée de plein fouet par la pandémie, l’île attirait chaque année jusqu’à 400 000 visiteurs, le tourisme étant son principal moteur de croissance.

La pandémie a paralysé presque totalement l’économie de Zanzibar. De nouveaux projets et partenariats sont nécessaires pour sauver des emplois et créer des revenus durables pour la population locale. Cette initiative de Chako et de la TUI Care Foundation ne se contente pas de proposer de nouvelles opportunités aux femmes et aux jeunes de Zanzibar. Elle s’attaque aussi aux problèmes des déchets et des plastiques de l’île.

La station de revalorisation flambant neuve accueillera les visiteurs ainsi que les communautés locales qui auront l’occasion de découvrir les opérations de recyclage de Chako, de faire une visite de l’usine et de fabriquer un produit pour eux-mêmes. Nichée entre les exploitations d’épices en plein cœur de Zanzibar, la station renferme aussi une boutique et un café où sont proposés à la vente un large éventail de produits recyclés et artisanaux.

Ce projet entend intensifier le recyclage du plastique sur l’île, en réduisant considérablement la quantité de déchets qui finissent dans les décharges, sur les plages ou dans la mer. Dans un esprit de réduction, de réutilisation et de recyclage des déchets, trois nouvelles lignes de produits seront lancées pour la vente aux visiteurs en vue de soutenir les communautés de l’île de même que leurs efforts pour réduire les déchets et le gaspillage.

Parallèlement à cela, un programme éducatif destiné aux écoles primaires et secondaires sera proposé à 750 étudiants et plus de 50 enseignants. Il se déroulera sur place à l’atelier, mais aussi dans des écoles participantes aux quatre coins de l’île. L’objectif est de les sensibiliser aux dangers des déchets qui sont incinérés ou qui finissent dans la nature et de leur montrer comment les gérer. Ce programme de sensibilisation vise à faire découvrir le recyclage aux étudiants: ils apprendront sur place comment les déchets sont triés et préparés à la production. Ils auront également la chance de concevoir un nouveau produit pour eux et seront aux premières loges pour comprendre comment un déchet peut être transformé en un objet concret. Dans le cadre de ce programme, les étudiants seront encouragés à développer les connaissances et les compétences dont ils ont besoin pour soutenir leur propre développement.

Afin d’aider les communautés locales à prospérer, cette initiative offrira diverses possibilités d’emploi: guides touristiques, chauffeurs, designers, groupes de collecte de déchets et travailleurs. Grâce à ses ventes de produits recyclés et valorisés, l’atelier compte devenir financièrement autonome d’ici la fin de la phase de mise en place de trois ans.